Principes de fonctionnement d’un osmoseur

Vous souhaitez vous équiper d’un osmoseur à la maison ? L’achat de ce type de dispositif est une excellente alternative pour bénéficier de l’eau pure et saine à tout moment. Ce système de filtration d’eau créé par NASA a été inventé dans le but de faire bénéficier aux cosmonautes de l’eau totalement pure. Aujourd’hui, l’appareil est accessible aux grands publics : il peut être installé à la maison pour purifier l’eau du robinet. Mais comment fonctionne un osmoseur ? Est-ce vraiment efficace ? De quoi se compose cet appareil est- il ? Toutes les réponses détaillées sur le fonctionnement d’un osmoseur dans cet article.

Osmoseur : comment ça marche ?

Le système de l’osmose inversée a été développé par la Nasa pour filtrer l’eau consommée par les astronautes. Le principe n’a pas changé pour les osmoseurs à usage domestiques. Ses systèmes de filtres, membrane et jeu de pression permettent d’assainir l’eau jusqu’à 98 % de ses impuretés.
Pour arriver à un certain niveau de pureté, l’eau du robinet doit passer par quelques étapes. Voici donc les démarches englobées dans le fonctionnement d’un osmoseur domestique.

  • Osmoseur - Comment ça marche L’eau passe d’abord dans le préfiltre. Il va retenir les plus grosses particules de 5µm
  • Elle passe par la suite dans le second filtre au granulé de charbon actif. Ce filtre va absorber les substances chimiques dans l’eau telles que les pesticides, les résidus phytosanitaires, chlore, nitrates, bactéries, virus, gaz radioactifs…
  • Pour éliminer les micro-organismes et le chlore qui sont des substances très néfaste, l’eau passe dans le troisième filtre au bloc de charbon actif
  • Après avoir passé dans tous ces systèmes de filtration, l’eau déjà débarrassée des plus grosses particules sera mise sous pression pour traverser une membrane filtrante pour éliminer 98% des impuretés restantes.
  • Pour terminer, l’eau va être stockée dans le réservoir sous pression et passe dans la cartouche de finition pour éliminer les odeurs et goûts désagréables.

A savoir que si la pression d’eau est faible, il se peut qu’une partie importante d’eau soit rejeté durant le processus de filtration d’eau. Généralement, la qualité d’eau rejetée est entre 2 et 4 litres d’eau. Pour réaliser une économie importante d’eau et assurer le bon fonctionnement d’un osmoseur, il est préférable de respecter la pression maximale conseillée par le fabricant.

Osmoseur : de quoi se compose-t-il ?

Pour que le fonctionnement d’un osmoseur soit optimal, le dispositif doit être composé de 3 éléments, à savoir : un filtre anti-turbidité, un filtre à charbon actif et la membrane d’osmose inverse.

  • Filtre anti-turbidité (préfiltre)

Il s’agit du premier filtre qui retient les particules grossières présentes dans l’eau. Ce filtre à cartouche filtrante est destiné aux sédiments et minéraux avec une porosité de 10 à 5 micromètres.

  • Filtre à charbon actif

Il s’agit du second filtre permettant d’éliminer le chlore, les micro-organismes ainsi que toutes les particules dans l’eau.

  • Membrane d’osmose inverse

Il réalise l’osmose inverse sous la pression osmotique pour obtenir de l’eau pure

Bon à savoir : Le fonctionnement d’un osmoseur à système inverse est surtout utilisé pour le traitement et filtration d’eau domestique : dessalinisation d’eau de mer, concentration de lait ou encore extraction de protéines.

Osmoseur : les différents modèles

Sur le marché, bien que le fonctionnement d’un osmoseur reste le même, on peut trouver deux types d’osmoseurs domestique : les osmoseurs de taille compacte et les osmoseurs classiques.

  • Osmoseurs de taille compacte

Il s’agit d’un modèle d’osmoseur de taille réduite : il est très facile d’installation et d’utilisation. De par sa taille compacte, il peut être installé en cuisine, dans la salle de bain ou encore dans les locaux professionnels tels qu’un laboratoire. Généralement, il est composé de deux corps de filtre : le préfiltre et la membrane d’osmose inverse. Les osmoseurs compacts n’offrent qu’un faible débit d’eau, il ne peut pas donc couvrir le besoin d’une famille nombreuse et ne convient pas à usage intensif.

  • Osmoseurs classiques

Il s’agit des modèles que l’on trouve généralement sur le marché. Ils peuvent être installés sur un réseau de distribution d’un bâtiment, local professionnel ou encore appartement. Ils se déclinent en plusieurs modèles et tailles en fonction de la consommation d’eau et du débit souhaitée. Les osmoseurs classiques doivent fonctionner à une pression d’eau de > 3,5 bars. Si la pression est faible, l’utilisation d’une pompe électrique devra est nécessaire pour augmenter la pression hydrostatique.

Osmoseur : achat et prix

Osmoseur - Achat et prix Pour acquérir un osmoseur fiable et de bonne qualité, il est conseillé de faire votre achat auprès d’un distributeur reconnu proposant divers services tels que la garantie, assistance et SAV. Quant aux prix de ce type d’appareil, cela dépend de plusieurs éléments : le débit d’eau à traiter, le niveau de traitement et le système de réserve d’eau osmosée. Selon le modèle, les osmoseurs compacts sont proposés à un prix autours de 200 €. Pour un modèle d’osmoseur doté de 5 niveaux de filtration avec un réserve d’eau osmosée, il faut également prévoir un budget de 200 € à 500 € pour les plus sophistiqués.

Lors de votre achat, il est conseillé de bien comparer les prix proposés par les fabricants, car il se peut que certains appareils identiques soient proposés à un prix plus onéreux même si le fonctionnement d’un osmoseur reste le même pour tous produits. L’achat d’un dispositif de traitement d’eau est certes coûteux, mais il représente un investissement à long terme qui ne vous sera que bénéfique. L’achat d’un osmoseur revient moins cher à l’année que l’achat d’eaux en bouteilles.